Los Angeles

Une ville gigantesque

Il faut 2 jours pour se rendre compte de la dimension de cette megalopole. Sunset Boulevard 42 miles (67 Km ) du centre ville à Santa monica (les plages). Los angeles c’est  6000 km² d’urbanisation à plat  (à part le centre ville ) pas d’immeuble en hauteur et des centres commerciaux tous les kms à comparer  au 2000 km² de la région parisienne . Un centre ville sans âme de grands immeubles, Quelques essais d’architecture pas trop mal réussi ( le hall Disney en métal , la cathédrale belle déco intérieur, la gare Union station très réussi). Un musée des arts contemporain (MOCA) moyen. Un peu d’animation sur holywood boulevard sur 500 m situé à 10 kms du centreville. Des kms à faire en traversant beverlly Hills et Bel air  et au final une grande belle plage pour se délasser.

 

los angeles
Album : los angeles

8 images
Voir l'album
Demain c’est le grand retour en Guyane avec 22 heures de voyage après des vacances assurément belles.

 



3 San Francisco Los angeles

Carpenteria
Album : Carpenteria

4 images
Voir l'album
Les plages

Un peu de repos avant d’arriver à los angeles dans les parcs nationaux au bord de mer ( Carpenteria à coté de San Barbara et Pismo Beach ) . Beaucoup d’écureuils, Notre passe temps favori : regarder le vol des pélicans et surveiller, nourrir les écureuils. La température de l’eau s’améliore trop doucement à notre goût. La mer est tonifiante.

 demain la mégapole Los Angeles

 



2 San francisco Los angeles

Las Piedras
Album : Las Piedras

4 images
Voir l'album
Las piedras Blancas

A mi chemin entre les deux gandes villes, des rochers tachées de blanc par le guano des  oiseaux et une compagnie d’éléphants de mer revenus colnisés ces plages depuis 1992. Les enfants n’en sont toujours pas revenus.

Photos

 

Bye bye

 



1 San Francisco- Los angeles

La Marina de Salinas
Album : La Marina de Salinas

4 images
Voir l'album
La marina de Salinas,

Nous cherchions un camping pour la nuit, pour finir nous avons dormi sur un parking de marina et quelle ne fut pas notre surprise de tomber sur des centaines d’otaries qui ont colonisé les pontons d’une Marina. Julie a dit que ça ressemblait à un empilage de soucisse d’otaries.

Incredible, Salinas est aussi la ville natale de Steinbeick, nous en avons profité pour visiter un musée très documenté.

Allez nous continuons sur Los Angeles par la côte et nous nous arreterons au gré de la route. 

bye bye a bientôt



San Francisco oh ho

San Francisco
Album : San Francisco

7 images
Voir l'album
Chère San franciso

Sous la brume des courants froids qui descendent de l’Alaska, San Franciso est froide et chère.

Le camping le plus chère de notre périple,  le parking en centre ville à 3 $ de l’heure et un PV à 48 $ car les roues du camping car, garé , en pente, était droite au lieu d’être braqué vers le caniveau.

Malgré cela c’est une ville américaine inoubliable avec une atmosphère et un centre ville où l’on aime flâner. Un peu comme le French quarter de la Nouvelle Orléans. Des galeries d’art intéressante et un beau musée d’art contemporain. Nous avons eu froid et impossible de se baigner avec les otaries.

Je ne voulais plus partir. Sandrine oui, alors nous avons mis le cap sur Los Angeles par la cote.

Quelques photos  sans l’atmosphère.

 



National Park Yosemite

Un très beau et grand Parc.

De 3200 m à 1500 mètres, nous avons mangé de la neige éternelle après une petite escalade, fait rotir gros morceau de viande ( voir le morceau de bois pour le barbecue), baignés dans une rivière à 10° et fait une rencontre avce un ours n° 59 qui traversait la rivière lors de notre deuxième baignade en soirée. Le tout entouré d’énormes rochers et de chutes d’eau et de pins gigantesques dans une nature préservée. Ils sont quant même pas mal ces parcs nationaux !

National park Yosemite
Album : National park Yosemite

8 images
Voir l'album

Cap sur San Francisco.



Death Valley

Chaud et désolation.

Nous n’y avons fait qu’une brève incursion, A l’americaine, j’ai signé un papier comme quoi je n’avais pas le droit d’y aller avec le campig car et en y

Vallée de la mort
Album : Vallée de la mort

3 images
Voir l'album
 descendant les freins ont donné une odeur de brulé. Deux raisons de ne pas y aller.

Cap sur National Park Yosemite à la rencontre des ours.



Las Vegas

Eblouissant évidement et étouffant.

 Las Vegas est bien construit dans le désert en arrivant le souffle brulant du vent m’a rappellé le sahara, tout là bas est sous air conditionné, et le client n’ait pas tenté d’en sortir.

Las Vegas
Album : Las Vegas

4 images
Voir l'album
Tout est fait pour attirer le chaland et qu’il y reste, hôtel, restaurant, Mac Donald, oasis, petites attractions pour la famille et les enfants boutiques diverses. Nous n’y avons pas vu des fétards, mais plutôt les laissés pour compte du rêve, revenu tentés une dernière chance.

Demain vallée de la mort

 

 



Le grand canyon

Grand canyon
Album : Grand canyon

4 images
Voir l'album
Grandiose

Une belle chose de par ses dégradés de couleurs et ses dimension étonantes. Beaucoup de monde, un camping complet, une belle renconte avec un « Elke » cerf aux bois immenses. Cela dit une fois qu’on l’a vu  c’est fait. Il ne reste plus qu’à y descendre un jour peut ‘être. 

Cap sur las Vegas



Les décors de western

Monuments Western
Album : Monuments Western

6 images
Voir l'album
 Monuments Valey.

La vallée des mouments naturels. Ahurisssants, toutes nos références de Western sont là. Ces pitons rocheux qui nous rappellent des figurines humaines sont par dizaines tous impressionnants par leur majeustuosité. Nous nous sommes encore retrouvés sur une piste dans la vallée des dieux, le camping car a encore frotté le sol, mais aucun dommage.

Tout les miles, je voulais m’arretter pour une photo sandrine ne voulait plus.

 Les photos parlent d’elles mêmes.

Cap sur le grand canyon.

 



123

Icare |
NOS VACANCES AU PEROU |
CMOI |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | moroccoholidays
| geraldine78
| Le courrier d'Amérique